Histoire du Trait


 Situation de la ville.

Pourquoi Cette Rubrique ?

 

  • En lisant le texte ci-dessous, largement inspiré du livre de Maurice QUEMIN “Le Trait berceau de 200 navires. Que sont-ils devenus ?” vous saurez pourquoi.

Ancien relais de poste du XVIème siècle, Le Trait jadis village rural a été pendant un peu plus d’un demi siècle une cité industrielle et prospère.
Au début du 20ème siècle le modeste village d’environ 300 âmes somnole en bordure de forêt avec la Seine comme décor et seulement traversé par un passage important reliant les abbayes de St Wandrille et de Jumièges.
Dès 1917, Le Trait, dont la population se compose exclusivement de laboureurs, pêcheurs ou bûcherons, va subir une transformation importante et devenir une ruche industrielle dont le nom va pendant plus de 50 ans rayonner dans le monde entier grâce à ses navires-ambassadeurs.
En effet, au cours de la guerre 14/18, le Ministre de la Marine Marchande redoutant la pénurie de navires, s’intéresse à la construction Navale et Le Trait de par sa position géographique, retiendra l’attention des Bâtisseurs qui dès 1916 transformeront la petite commune rurale en une ville champignon.
C’est alors que commencera le recrutement de la main d’oeuvre.
De Dunkerque à Nantes en passant par Brest, arriveront des Professionnels, et de nombreux étrangers Polonais, Tchécoslovaques, Yougoslaves, Italiens etc…s’installeront au Trait y faisant souche pour la plupart.
De 1800 habitants en 1926, la population s’accroît à 3200 en 1936 pour atteindre plus de 6000 habitants en 1972, date de la fermeture des chantiers navals.
Ainsi, pendant plus d’un demi siècle les chantiers construisent 200 unités d’une très haute technicité pour la Marine Marchande et la Marine Nationale.
Le souvenir des chantiers reste encore dans la mémoire des Traitons et c’est pour cette raison que le Club Photo ne pouvait passer à coté de cette histoire.
Pour les amoureux de beaux navires, nous avons réalisés un diaporama avec d’anciennes cartes postales et un autre sur Le Trait d’hier et d’aujourd’hui, ils sont en téléchargement ci-dessous. ( ADSL conseillé )